Bilans et Perspectives

Bilan 2016 et Perspectives 2017

L’Association de Protection Vétérinaire :

Bilan de la première année d’exercice et perspectives pour 2017.

 

Qui sont les adhérents qui constituent l’APV ?

 

Le Conseil d’Administration de l’APV est constitué de 7 membres : les Docteurs Vétérinaires fondateurs Eric et Christelle WAYSBORT, les Docteurs Vétérinaires comportementalistes Isabelle VIEIRA et Antoine BOUVRESSE, le Docteur Vétérinaire équin Erik GRANDIERE, l’Avocate pénaliste Maître Marie-Isabel CALCADA et l’Ingénieur PCR Pierre MUGLIONI.

 

L’association compte 199 adhérents à la fin de l’année 2016 : une large majorité de Vétérinaires, mais aussi quelques Auxiliaires, des Educateurs, des Avocates…

Le profil des Vétérinaires qui ont adhéré à l’APV est varié : essentiellement des praticiens canins dont de nombreux comportementalistes issus des différents courants, mais aussi quelques ruraux et quelques équins, des Vétérinaires de l’industrie, une Directrice de laboratoires d’analyses ou encore des Vétérinaires journalistes…

 

Qui accompagne l’APV ?

 

Plusieurs laboratoires comme TVM et Mérial, ainsi que le CHV de Meaux ont accompagné financièrement le développement de l’APV.

D’autres partenaires comme Zoétis et AG2R ont participé à la mise en place de la première soirée de formation organisée par l’APV.

Le soutien logistique a été assuré efficacement et gracieusement par les centrales d’achat Centravet et Coveto.

Les partenaires de communication comme Vétofocus et la Semaine vétérinaire ont été particulièrement réactifs et assidus quant à l’évolution de l’association, et d’autres revues comme la Dépêche vétérinaire et Comportement animal ont également contribué à faire connaître l’APV.

 

Quel est le sens de l’APV ?

 

En tout premier lieu, l’APV a été créée pour communiquer et sensibiliser les praticiens sur l’importance de l’accidentologie en milieu vétérinaire.

Pour simplement pouvoir expliquer à son client qu’il est indispensable de minimiser les risques de blessures, car parfois des praticiens sont malheureusement très grièvement accidentés dans leur exercice professionnel.

Pour contribuer à sortir le praticien accidenté de son isolement, de son sentiment de culpabilité, du potentiel repli sur soi…

 

Quels ont été les contacts de l’APV ?

 

Cette première année a été d’une richesse considérable en matière de contacts et de rencontres.

 

> Les Institutions tout d’abord :

- Le Président du Conseil Régional de l’Ordre des Vétérinaires d’Ile de France, le Dr François de COULIBOEUF, qui a été le tout premier à réagir efficacement sur le terrible accident qui était survenu ;

- Le Président sortant du Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires, le Dr Michel BAUSSIER, qui a fait preuve de beaucoup d’empathie et qui a également été orienté par la problématique d’accidentologie dans ses prises de position, sur la possibilité de refuser des soins hors urgence vitale et sur la potentielle constitution de partie civile de l’Ordre au cours d’une procédure judiciaire ;

- Le Président du Syndicat des Vétérinaires de Région Parisienne, le Dr Christian LECOMTE.

 

> Les Politiques ensuite :

- Les Docteurs Vétérinaires Députés Geneviève GAILLARD et Jacques LAMBLIN, qui ont successivement reçu l’APV à l’Assemblée Nationale ;

- Notre Confrère le Dr Eric MOUREY, responsable de la Protection animale à la DGAL ;

- La Directrice-adjointe du Cabinet du Président du Sénat, notre Confrère le Dr Gérard LARCHER.

 

Ces rencontres ont permis de faire remonter auprès de nos décideurs les thématiques d’accidentologie vétérinaire, de transfert de garde juridique, de réglementations relatives aux animaux de compagnie…

 

> Notre parrain, le Docteur Vétérinaire Champion de tennis fauteuil Stéphane HOUDET, aux premières places de la hiérarchie mondiale depuis de nombreuses années, et qui est un exemple extraordinaire de reconstruction personnelle.

 

> Notre Confrère Québécois, le Dr Michel PEPIN, responsable de la communication au sein de l’Association des Médecins Vétérinaires du Québec, avec qui l’APV développera des échanges réguliers.

 

> Notre Consœur le Dr Véronique LUDDENI qui partage avec le Dr Christelle WAYSBORT la nécessité médicale de se reconstruire une vie quotidienne adaptée.

 

> Les responsables de l’AFVAC, dont son Président le Dr Eric GUAGUERE, qui ont accepté de nous inviter au congrès annuel de Lille.

 

> Notre Confrère le « Jungle Doctor » Norin CHAI avec qui l’APV échangera sur des thématiques comme le medical training ou la synchronicité émotionnelle dans notre exercice professionnel.

 

Quels sont les outils de l’APV ?

 

Des documents comme les affiches de consignes de sécurité réalisées par Centravet et Coveto, les dispositions relatives aux chiens mordeurs et le guide de bonnes pratiques avec un animal de compagnie sont disponibles en téléchargement libre.

Les formations, avec la première soirée APV à Centravet Alfort au mois de mai, mais aussi celles délivrées par des Vétérinaires comportementalistes que l’association a souhaité soutenir, comme l’évaluation comportementale à l’ENVA du Pr Caroline GILBERT, la formation « animal friendly » du Dr Antoine BOUVRESSE ou encore la formation chiens dangereux du Dr Isabelle VIEIRA.

 

Une bibliographie très fournie sur les morsures et la garde juridique est disponible pour les adhérents, mais le site de l’association permet également en libre accès de très nombreux textes réglementaires, des thèses vétérinaires ou encore des articles de la presse professionnelle relatant le parcours de l’APV, et la victoire judiciaire sur l’action civile des fondateurs de l’association.

 

Quels sont les projets pour 2017 ?

 

Une soirée de formation au printemps à Centravet Alfort avec des modules thématiques courts suivis de questions / réponses sur l’éducation positive, la dangerosité des animaux, les aspects législatifs, le droit du travail…

 

Nous espérons pouvoir également proposer à nos adhérents des rencontres privilégiées avec nos prestigieux Confrères : un atelier tennis au Centre national d’entraînement avec le Champion Stéphane HOUDET et une visite de la ménagerie du jardin des plantes avec la participation de son Directeur, le Spécialiste Norin CHAI.

 

Une visite du Sénat pour un petit groupe APV avec la Sénatrice Sylvie GOY-CHAVENT nous a en outre été proposée.

 

Nous allons continuer à travailler également sur des supports utiles et informatifs de type affiches / posters à l’usage des praticiens.

Nous souhaitons par ailleurs promouvoir certains matériels et accessoires pour aider aux bonnes pratiques sécuritaires dans l’exercice professionnel.

La vidéosurveillance est également un domaine dont nous allons affiner les modalités pour la sécurisation de l’exercice professionnel.

Nous souhaitons continuer à travailler sur les aspects réglementaires et étudier les rapports avec les assurances.

Un formulaire de déclaration en ligne des accidents en milieu vétérinaire est à l’étude, afin de pouvoir constituer une base de données fiable et d’établir un contact permettant un potentiel accompagnement des procédures de la victime.

Une photothèque relative à l’accidentologie vétérinaire, accessible librement, ainsi qu’un blog, réservé aux adhérents, qui rassemble des cas cliniques de praticiens accidentés font également partie des projets pour 2017.

 

Pour toutes ces raisons, nous souhaitons un soutien le plus important possible, notamment, de la part des membres de notre belle Profession.

 

Comptant sur votre aide,

 

Les membres du Conseil d’Administration de l’Association de Protection Vétérinaire.

 

Bilan 2017

L’Association de Protection Vétérinaire :

 

Principaux éléments de la deuxième année d’exercice, qui a été à nouveau très dense...

 

Le formulaire de déclaration en ligne des accidents est fonctionnel, il permet de recueillir des données statistiques sur l’accidentologie des soignants en milieu vétérinaire.

La photothèque accidentologie est accessible depuis le site, un document téléchargeable peut servir de support visuel.

Un dossier complet sur les morsures canines est accessible en téléchargement ainsi qu’un ensemble d’articles consacrés au « medical training ».

Un communiqué à destination des professions de santé et des services de secours a été rédigé afin de rappeler l’obligation légale de déclaration des morsures canines et de l’évaluation des chiens mordeurs.

 

En Janvier 2017, les fondateurs de l’APV étaient honorés d’être invités pour la première fois aux vœux du Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires.

 

En Mars 2017, notre Confrère Norin CHAI a offert à plusieurs administrateurs de l’APV une visite VIP de la ménagerie du Jardin des Plantes axée sur le « medical training » en parc zoologique.

Cette visite a été suivie en Mai 2017 par une seconde visite d’adhérents de l’APV à caractère plus familial.

 

En Juin 2017, la grande soirée de formation APV a été à nouveau accueillie gracieusement dans les locaux de Centravet Alfort, avec le soutien de plusieurs partenaires (MACSF, Orbio et la Compagnie des Vétérinaires notamment) et a accueilli une cinquantaine de participants.

 

En Octobre 2017, c’est cette fois le Parc Zoologique de Paris et son responsable, notre Confrère Alexis LECU, qui ont accueilli des membres de l’APV pour une visite familiale et « medical training ».

 

En Novembre 2017, les fondateurs de l’APV étaient présents au congrès national de l’Ordre et à la journée « Vet Futurs » à Nancy.

 

En Novembre 2017, plusieurs administrateurs de l’APV participaient à l’atelier organisé par la MACSF lors du congrès de l’AFVAC à Nantes sur les risques professionnels.

 

En Novembre 2017, la co-fondatrice de l’APV participait à la journée organisée par le SVRP à l’ENVA sur les risques du métier.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau